Afin de donner à vos messages, produits et services tout l’éclat qu’ils méritent, L:EDigitalab crée les spectacles audiovisuels qui les mettent en valeur. Concept, scénographie, mise en scène, chorégraphie, musique, lumières… nous réalisons un spectacle de A à Z à partir de vos idées ou nous apportons notre vision et nos savoir-faire à tous les stades de vos projets. Parmi ceux-ci, Datasmog. Focus.

Pourquoi ce spectacle?

Nos récents travaux, de plus en plus ouverts à d’autres partenaires et artistes, nous ont conduit à concevoir et réaliser des projets sur mesure ou à proposer des œuvres prêtes à l’emploi, intégrant étroitement publics et partenaires. Le laboratoire a ainsi pu élaborer plusieurs concepts de performances et d’installations novatrices adaptées à de nombreux lieux et type d’audience.

En effet, l’approche de L:EDigitalab se fonde sur la création de passerelles entre les différentes pratiques artistiques grâce au digital pour illustrer la place de l’humain entre les mondes physiques et numériques, entre réel et virtuel. Après avoir exploré avec succès les dynamiques entre la danse (Side by Side) et les arts performatifs (Digital Primitive) avec les arts numériques, L:EDigitalab propose ce spectacle nouveau intégrant les arts du cirque de l’artiste Elena Ramos à son approche digitale. Une dimension originale, forcément captivante !

Datasmog

Le concept

Datasmog dépeint comment les participants évoluent au sein de l’immersivité de leurs pratiques numériques. Pour ce faire, le spectacle met en scène une artiste immergée dans une représentation de flux de données, puis progressivement se mettent en place les éléments qui lui permettent de traiter et d’absorber ces flux montrant ainsi la permanence de sa personnalité propre. Datasmog met donc en oeuvre plusieurs techniques comme la contorsion, le jonglage-contact et la création audiovisuelle en temps réel.

L’aspect audiovisuel représente les flux de données. La contorsion et le jonglage-contact quant à eux représentent l’adaptation de l’être à l’ère digitale et comment il évolue pour prendre en compte ses nouvelles contraintes environnementales que sont les flux numériques. La contorsion permet de représenter la plasticité nécessaire à l’humain pour appréhender les informations ainsi que les tensions qui naissent des contradictions inhérentes au gigantisme du flux de données.

Un spectacle très apprécié

Créé il y a plus d’un an, cette performance a déjà fait l’objet de plusieurs présentations publiques, notamment dans le cadre de l’incontournable festival Vision’R.

Suite à l’enthousiasme suscité par ces premières présentations, et toujours soucieux de proposer des prestations de qualité, le laboratoire a fait évoluer ce spectacle à l’occasion d’une résidence au 6B en novembre dernier.

Une nouvelle étape : Datasmog à l’Auditorium de la Villette

Aujourd’hui, c’est une nouvelle étape qui est franchie. En effet, le L:EDigitalab a été invité à ouvrir le festival le Carnaval Numérique le samedi 18 mars à l’Auditorium de Cité des sciences et de l’industrie, à La Villette, de Paris. Ce festival est organisé par l’An@é .

À l’ère de la mobilité, l’événement populaire culturel « Le Carn@val numérique » vise à réunir les générations en utilisant les codes traditionnels du carnaval : peurs, créations, projets co-construits, échanges, fête, pratiques disruptives. Datasmog semblait tout indiqué pour intégrer cette programmation !

Le Carn@val numérique intégrera une approche culturelle totalement différente : partage en temps réel avec l’extérieur, créations virtuelles, productions non éphémères, dynamique prospectiviste, ateliers de création dans l’immédiateté de l’événement, « narrations » avec des chars d’actualités et de pratiques nouvelles, des confettis numériques disponibles sur le réseau mondial du numérique.

Venez nous voir : inscrivez vous !

 

Intéressés ? Contactez-nous : ledigitalab@gmail.com

Vous avez aimé ?