Dans le cadre des journées “Portes ouvertes des ateliers artistes de Montreuil”, les Chaudronneries accueillent une vaste exposition, qui réunit (entre autres) Monch, Pierre Leblanc, Dadave, Lili Bel… ainsi que le collectif L:ED.

Les massacres graphiques de Dorianne se joindront donc au synesthéseur d’Exomène pour vous présenter nos «Introspectrions », dans le cadre de cette exposition collective.

Pour l’occasion, de nombreuses surprises sont en préparation… avec en particulier une installation / animation spécialement réalisée pour l’occasion.

 

Présentation de l’installation:

« Le « synesthéseur »?

Une machine qui vous fait voir ce qu’elle entend et entendre ce qu’elle voit.

Qu’y a-t-il à la fin de la boucle de rétroaction d’un sens sur l’autre?

Cette installation transforme ainsi le spectateur en synesthète, comme nous l’avons tous été dans notre prime enfance, aux premiers stades de notre développement.

Certains ne perdent pas cette capacité en grandissant tel Kandinsky qui entendait la musique des couleurs ou Nabokov pour qui les lettres évoquaient descouleurs.

Les sons musicaux seront ainsi générés à partir des photos exposées, grâce à ce procédé original d’interprétation et de raffinage élaboré par Exomène.

« Introspectrion »?

Les grands enfants que nous sommes continuent d’éprouver certaines craintes instinctives, comme la peur des fantômes, des doubles, des monstres …

Ces peurs restent tapies au fond de notre inconscient. Mais la peur tire justement sa force de l’inconscient.

La peur se nourrit dans une confrontation à l’incertitude.

La série« Introspectrion » est composée de photographies issues de différentes séries

élaborées entre 2008 et 2012.

Elles s’articulent autour d’une démarche qui est au coeur du travail de Dorianne Wotton: l’esthétique de la désolation. Il s’agit de montrer le monde tel qu’elle le ressent, souligner l’obscur, le mystérieux … Reconnaître que tout est habité par le chimérique, le fictif, l’imaginaire, l’irréel, en un mot le spectral. Tout devient alors potentiellement sujet et objet de ses créations, pourvu qu’il réponde à cette démarche artistique. Elle participe ainsi, à un travail d’introspection.

La peur nous dit que toutes nos croyances en matière de sécurité sont illusoires, et que les fantômes,

les doubles, les monstres sont tout autour de nous. Et en nous.

 

Informations pratiques:
Vernissage le vendredi 19 octobre de 18h à 22h

Les Chaudronneries
124 rue de Rosny, Montreuil
Métro Mairie de Montreuil
Entrée libre les samedi 20 et dimanche 21 de 14h à 20h

Retrouvez un article rédigé par Dorianne sur ces Portes Ouvertes dans la Revue FPDV.

Vous avez aimé ?