Chez L:EDigitalab, nous créons des expériences autour de votre message ou de votre marque en nous appuyant sur les innombrables possibilités multisensorielles offertes par le digital. Dans une société de l’image où on compte le nombre d’écrans par personne et le temps passé devant ceux-ci, il convient certainement de s’interroger sur tout un espace que les marques peuvent se réapproprier : l’espace sonore.

 

Le son : marqueur d’identité

L’image est aujourd’hui tellement dominante qu’on peut avoir tendance à l’oublier, mais le son est un véritable marqueur d’identité. On se souvient de la voix d’une personne, du bruit de la mer sur un lieu de vacances, de celui des machines sur un lieu de travail.

Il en va de même pour les marques. Au-delà du jingle, qui est le pendant sonore de la baseline (l’équivalent de l’expression favorite d’une personne), les marques peuvent se créer une véritable empreinte sonore : un ensemble d’éléments (mélodie, instruments, ambiance, etc.) qui permettra à leurs cibles de les identifier immédiatement. Ces éléments sont conçus par des sound designers et formalisés dans des chartes sonores, exactement de la même manière que pour l’identité visuelle d’une marque.

Le design sonore : vecteur d’expérience

Le parallèle entre design sonore et design graphique ne s’arrête pas à l’aspect identitaire : le son est tout autant (si ce n’est plus) vecteur d’expérience que l’image. En effet, il est possible d’appréhender le son comme un langage qui parle d’autant plus à l’émotion, aux expériences intimes, qu’il s’affranchit des mots et laisse donc moins de prise à la rationalité. Par exemple, certains bruits vont évoquer quasiment immédiatement la détente et la sérénité comme une douce brise dans un feuillage, d’autres, comme les klaxons couplés aux moteurs de voiture au ralenti, évoqueront généralement le stress.

Quelle que soit l’émotion, l’association entre un son et celle-ci résulte d’une acculturation. C’est précisément le levier que peuvent employer les marques pour associer l’expérience qu’elles souhaitent véhiculer à leur identité sonore. En se basant sur les sons qui véhiculent déjà ses valeurs, ou en s’appuyant sur les enseignements de la psychoacoustique, une marque peut rendre son identité sonore indissociable de son expérience. Elle crée ainsi un paysage sonore (soundscape) aisément identifiable.

 

L’audio : une nouvelle frontière ?

 

Et les espaces pour associer identité sonore et expérience de marque sont nombreux. Bien sûr, les spots télé et radio sont les vecteurs les plus évidents de l’identité sonore. Mais il ne faut pas ignorer les nombreux supports qui peuvent s’offrir aux annonceurs :

  • La téléphonie est particulièrement intéressante dans la constitution de l’identité et de l’expérience sonore d’une marque. En effet, lorsqu’un client appelle, il est déjà dans un état d’esprit conversationnel qui le rend particulièrement sensible et attentif à l’expérience que lui procure une marque. Tonalités de retour d’appel personnalisées, musiques d’attente, etc. les leviers sont nombreux.
  • Les points d’accueil ou de vente (physiques et en ligne) sont également des lieux où les marques peuvent alimenter leur identité grâce aux sons. Le son peut autant y être un facteur d’immersivité qu’un accompagnateur qui informera et guidera le visiteur dans son parcours. Elles peuvent même personnaliser l’expérience en diffusant un son ou un message particulier à un visiteur particulier grâce à des lasers sonores.
  • Les sons des produits eux-mêmes sont les vecteurs de l’expérience de marque. Ils doivent donc autant que possible correspondre à sa  charte sonore.

Il faudra également rester attentifs aux technologies émergentes. La réalité virtuelle et la réalité augmentée vont vraisemblablement ouvrir encore de nouveaux territoires sonores pour les marques. En effet, la spatialisation du son requise par ces nouveaux formats va nécessiter de penser avec encore plus de finesse le design sonore avec à la clef des paysages sonores d’une richesse incomparable à la hauteur des exigences des marques en termes d’expériences à transmettre à leurs cibles.

 

 

L’expérience d’une marque n’est pas constituée uniquement d’éléments immatériels. Bien sûr, des sons bien calibrés et délivrés au meilleur moment auront un impact positif sur les clients et sur les prospects. Mais on peut aussi considérer le son en tant que médium. Dès lors, son principal avantage est son caractère non-intrusif. On peut travailler, lire ou faire du sport en écoutant une émission sonore. Le son a donc toute sa place dans une stratégie de contenus ou d’inbound marketing. Et comme le format podcast a aujourd’hui le vent en poupe, Les marques ont tout intérêt à l’investir dès maintenant dans leurs stratégies de communication.

 

Chez L:EDigitalab nous intégrons toutes les dimensions de l’audio à vos stratégies. Qu’il s’agisse de créer votre charte sonore, de concevoir et réaliser vos podcasts, jingles et chansons de marques, de vos voix-offs ou même de designer des sons sur-mesure, L:EDigitalab vous accompagne dans toutes les étapes de vos projets audio.

Contactez nous !

Vous avez aimé ?