On vient de tomber sur le TEDx de Daniel Makoski, Design Pirate* chez Google grâce au titre un peu provoquant du magazine du webdesign.

Daniel Makoski y reprend l’idée d’Élizabeth Sanders qu’il n’est pas possible de faire du design d’expérience mais qu’en revanche, on peut faire du design pour l’expérience. C’est l’approche du Laboratoire d’Expérienciation Digitale. Nous faisons de l’expérienciation, c’est-à-dire de la mise en expérience. Nous offrons au public les moyens de faire l’expérience d’un message ou d’un univers en lui donnant la capacité d’interagir.

Daniel Makoski affirme également que c’est en regardant les gens créer qu’il est possible d’appréhender la manière avec laquelle ils font l’expérience de leur environnement. Or, à chaque nouvelle installation, nous observons avec beaucoup d’attention le comportement du public, pour comprendre comment il s’approprie le dispositif, ce qui facilite les interactions, ce qui fait sens de la manière la plus intuitive. Nous apprenons beaucoup sur le design pour l’expérience et sur la manière d’obtenir l’engagement et la collaboration en regardant le public faire. C’est cette connaissance que nous offrons à vos dispositifs de communication événementielle et digitale.

* On savait que dans les annonces d’emplois web, les graphistes sont des “ninjas”, les développeurs des “rockstars” et les marketers des “gourous”, nous venons d’apprendre que les designers sont des “pirates”.

Vous avez aimé ?