Ce week end, L:ED participera au Festival de la Culture Libre à la médiathèque de Lomme.

La Culture Libre est un mouvement de pensée qui prône le libre accès et l’échange du savoir et de la culture pour tous.
L’émergence du web grand public dans les années 2000 et surtout l’apparition d’outils collaboratifs avec l’arrivée du web 2.0 ont complètement transformés les pratiques culturelles au sein des foyers. L’enjeu majeur d’une société numérique au 21e siècle est de pouvoir progressivement passer de la société de consommation à une société de la contribution. Les espaces publics numériques ont donc un rôle primordial dans la vulgarisation informatique des publics, et notamment du jeune public qui a encore tout à apprendre des pratiques culturelles et du droit d’auteur.

 

Logos de quelques-uns des logiciels libres les plus célèbres.
Logos de quelques-uns des logiciels libres les plus célèbres.

 

Qu’est-ce que la culture libre?

La Culture Libre est un mouvement de pensée qui prône le libre accès et l’échange du savoir et de la culture pour tous. Pour faciliter le développement de ce concept un ensemble de licences ouvertes inspiré du monde du logiciel libre a été développé ces dernières années. Généralement sont associés à la Culture Libre tous les arts numériques ainsi que les arts dont le concept peut être transcrit de manière graphique et/ou textuelle (ex : une chorégraphie, des pas de danse, …).
Les licences libres les plus utilisées aujourd’hui dans le monde de la connaissance sont la licence Creative Commons (définie par l’organisation Creative Commons dont le fondateur est Lawrence Lessig, juriste) et ses différentes combinaisons, ainsi que la licence Art Libre (principalement définie et vulgarisée par Antoine Moreau, artiste plasticien). Il est intéressant de noter que le concept d’une licence libre est lui-même une forme de concrétisation de la culture libre.
Pour en savoir plus sur l’historique de ces licences et leurs conditions d’utilisation : art libre et creative commons .

 

Les œuvres sous licence Creative Commons
Les œuvres sous licence Creative Commons

 

Pourquoi une culture libre ?

Parce qu’elle permet une société plus humaine, plus démocratique. En effet, les différents projets participant à la mise en place de cette culture nous montrent qu’elle permet une société plus égalitaire, où les individus prennent davantage compte de leurs semblables et s’entraident…

 

Qu’est-ce qu’une œuvre libre ?

Une œuvre culturelle libre est une œuvre culturelle appartenant et participant à l’élaboration d’une culture libre. Cela relève d’un rééquilibrage du régime de la propriété intellectuelle d’une part, et d’autre part de la mise en place de nouveaux modes de création, de production ou de publication facilitant le travail de l’auteur sans le déresponsabiliser et permettant une interaction plus forte et directe entre un auteur et son public.

 

Concrètement, les droits d’auteurs, s’ils ne sont en aucun cas niés (et encore moins le volet moral des droits d’auteurs), devraient être accompagnés d’une licence libre, c’est-à-dire dont le contrat garantit aux utilisateurs d’une œuvre les quatre libertés suivantes :

 

  • liberté d’accéder à l’œuvre et de l’utiliser, sans discrimination ni vis-à-vis d’un quelconque utilisateur ou groupe d’utilisateurs, ni vis-à-vis d’un quelconque champ d’application ;
  • liberté d’étudier l’œuvre ;
  • liberté de diffuser ou rediffuser l’œuvre, à titre gracieux ou moyennant paiement ;
  • liberté de modifier l’œuvre et de diffuser l’œuvre modifiée, à condition que les modifications soient identifiées comme telles.

 

Un tel contrat de licence peut contenir une clause limitative indiquant que la diffusion ou la rediffusion de l’œuvre, modifiée ou non, doit se faire sous la même licence que celle initialement choisie par l’auteur ou éventuellement sous une autre licence qui sera signalée comme compatible.

 

En outre, afin d’assurer la pérennité des libertés accordées par son contrat de licence, une œuvre libre se doit d’être diffusée sous un format modifiable ou d’être accompagnée des (et, à défaut, de renvoyer vers les) ressources qui ont permis son élaboration, ressources qui doivent alors être placées sous le même contrat de licence que l’œuvre elle-même.

 

Pour en savoir plus, retrouvez ces planches synthétiques et ludiques réalisées par Médias Cité

Schéma conceptuel autour du logiciel libre, par René Mérou.
Schéma conceptuel autour du logiciel libre, par René Mérou.

 

L:ED et la culture libre

L:ED partage ce principe selon lequel une œuvre culturelle, a fortiori artistique, participe activement à l’évolution de la culture et de la société tout entière. En libérant ses œuvres, un artiste fait le choix pour l’avenir d’un monde plus humain, plus diversifié, plus démocratique.

La culture libre offre aux artistes une nouvelle manière de s’exprimer. Ils n’ont plus à passer par un label ou une compagnie de production pour proposer leur production au grand public. Les artistes ont plus de liberté dans leur choix, ils ne sont plus assignés à une obligation de résultats, de production etc.

Les artistes peuvent, via les licences libres, choisir de plein gré et de manière simple de faire bénéficier au monde entier du fruit de leur travail.  Les artistes sont donc en quelque sorte à nouveau maitres de leur création et peuvent même s’auto produire s’ils le désirent. Enfin, la diffusion d’œuvres via une licence libre offre une possibilité de reconnaissance de l’artiste par le public beaucoup plus importante.

Partageant cet état d’esprit, nous utilisons au quotidien des logiciels libres pour nos créations et nous voulons rendre à la communauté libre ce qu’elle nous a apporté en participant au Festival de la Culture Libre qui se tiendra les 9 & 10 juillet à la médiathèque de Lomme (59).

 

Festival Culture Libre de Lomme
Festival Culture Libre de Lomme

Le temps d’un week end, la médiathèque offrira tout un ensemble d’activités ludiques et artistiques pour plonger dans un univers extrêmement riche.

Nous aurons le plaisir d’y proposer notre performance Digital Primitive samedi à 17h et de proposer un atelier d’introduction au glitch art et au databending dimanche à 10h.

Retrouvez toutes les informations pratiques sur Facebook et sur le site de l’ANIS[:en]Ce week end, L:ED participera au Festival de la Culture Libre à la médiathèque de Lomme.

La Culture Libre est un mouvement de pensée qui prône le libre accès et l’échange du savoir et de la culture pour tous.
L’émergence du web grand public dans les années 2000 et surtout l’apparition d’outils collaboratifs avec l’arrivée du web 2.0 ont complètement transformés les pratiques culturelles au sein des foyers. L’enjeu majeur d’une société numérique au 21e siècle est de pouvoir progressivement passer de la société de consommation à une société de la contribution. Les espaces publics numériques ont donc un rôle primordial dans la vulgarisation informatique des publics, et notamment du jeune public qui a encore tout à apprendre des pratiques culturelles et du droit d’auteur.

 

Logos de quelques-uns des logiciels libres les plus célèbres.
Logos de quelques-uns des logiciels libres les plus célèbres.

Qu’est-ce que la culture libre?

La Culture Libre est un mouvement de pensée qui prône le libre accès et l’échange du savoir et de la culture pour tous. Pour faciliter le développement de ce concept un ensemble de licences ouvertes inspiré du monde du logiciel libre a été développé ces dernières années. Généralement sont associés à la Culture Libre tous les arts numériques ainsi que les arts dont le concept peut être transcrit de manière graphique et/ou textuelle (ex : une chorégraphie, des pas de danse, …).
Les licences libres les plus utilisées aujourd’hui dans le monde de la connaissance sont la licence Creative Commons (définie par l’organisation Creative Commons dont le fondateur est Lawrence Lessig, juriste) et ses différentes combinaisons, ainsi que la licence Art Libre (principalement définie et vulgarisée par Antoine Moreau, artiste plasticien). Il est intéressant de noter que le concept d’une licence libre est lui-même une forme de concrétisation de la culture libre.
Pour en savoir plus sur l’historique de ces licences et leurs conditions d’utilisation : art libre et creative commons .

 

Les œuvres sous licence Creative Commons
Les œuvres sous licence Creative Commons

Pourquoi une culture libre ?

Parce qu’elle permet une société plus humaine, plus démocratique. En effet, les différents projets participant à la mise en place de cette culture nous montrent qu’elle permet une société plus égalitaire, où les individus prennent davantage compte de leurs semblables et s’entraident…

Qu’est-ce qu’une œuvre libre ?

Une œuvre culturelle libre est une œuvre culturelle appartenant et participant à l’élaboration d’une culture libre. Cela relève d’un rééquilibrage du régime de la propriété intellectuelle d’une part, et d’autre part de la mise en place de nouveaux modes de création, de production ou de publication facilitant le travail de l’auteur sans le déresponsabiliser et permettant une interaction plus forte et directe entre un auteur et son public.

Concrètement, les droits d’auteurs, s’ils ne sont en aucun cas niés (et encore moins le volet moral des droits d’auteurs), devraient être accompagnés d’une licence libre, c’est-à-dire dont le contrat garantit aux utilisateurs d’une œuvre les quatre libertés suivantes :

  • liberté d’accéder à l’œuvre et de l’utiliser, sans discrimination ni vis-à-vis d’un quelconque utilisateur ou groupe d’utilisateurs, ni vis-à-vis d’un quelconque champ d’application ;
  • liberté d’étudier l’œuvre ;
  • liberté de diffuser ou rediffuser l’œuvre, à titre gracieux ou moyennant paiement ;
  • liberté de modifier l’œuvre et de diffuser l’œuvre modifiée, à condition que les modifications soient identifiées comme telles.

Un tel contrat de licence peut contenir une clause limitative indiquant que la diffusion ou la rediffusion de l’œuvre, modifiée ou non, doit se faire sous la même licence que celle initialement choisie par l’auteur ou éventuellement sous une autre licence qui sera signalée comme compatible.

En outre, afin d’assurer la pérennité des libertés accordées par son contrat de licence, une œuvre libre se doit d’être diffusée sous un format modifiable ou d’être accompagnée des (et, à défaut, de renvoyer vers les) ressources qui ont permis son élaboration, ressources qui doivent alors être placées sous le même contrat de licence que l’œuvre elle-même.

Pour en savoir plus, retrouvez ces planches synthétiques et ludiques réalisées par Médias Cité

Schéma conceptuel autour du logiciel libre, par René Mérou.
Schéma conceptuel autour du logiciel libre, par René Mérou.

L:ED et la culture libre

L:ED partage ce principe selon lequel une œuvre culturelle, a fortiori artistique, participe activement à l’évolution de la culture et de la société tout entière. En libérant ses œuvres, un artiste fait le choix pour l’avenir d’un monde plus humain, plus diversifié, plus démocratique.

La culture libre offre aux artistes une nouvelle manière de s’exprimer. Ils n’ont plus à passer par un label ou une compagnie de production pour proposer leur production au grand public. Les artistes ont plus de liberté dans leur choix, ils ne sont plus assignés à une obligation de résultats, de production etc.

Les artistes peuvent, via les licences libres, choisir de plein gré et de manière simple de faire bénéficier au monde entier du fruit de leur travail.  Les artistes sont donc en quelque sorte à nouveau maitres de leur création et peuvent même s’auto produire s’ils le désirent. Enfin, la diffusion d’œuvres via une licence libre offre une possibilité de reconnaissance de l’artiste par le public beaucoup plus importante.

Partageant cet état d’esprit, nous utilisons au quotidien des logiciels libres pour nos créations et nous voulons rendre à la communauté libre ce qu’elle nous a apporté en participant au Festival de la Culture Libre qui se tiendra les 9 & 10 juillet à la médiathèque de Lomme (59).

Festival Culture Libre de Lomme
Festival Culture Libre de Lomme

Le temps d’un week end, la médiathèque offrira tout un ensemble d’activités ludiques et artistiques pour plonger dans un univers extrêmement riche.

Nous aurons le plaisir d’y proposer notre performance Digital Primitive samedi à 17h et de proposer un atelier d’introduction au glitch art et au databending dimanche à 10h.

Retrouvez toutes les informations pratiques sur Facebook et sur le site de l’ANIS

Vous avez aimé ?