Dans le monde du Big Data, l’heure est à la démocratisation. Les données, disponibles en masse, doivent être relayées dans l’entreprise pour servir différents services. Or, pour démocratiser, il faut rendre accessible. Et dans l’univers de la data, cette tâche incombe à la data visualisation. En effet, quoi de mieux qu’un graphique ou un schéma pour saisir et rendre intelligible, en un coup d’œil, des données multiples et complexes.

Pourquoi ce besoin d’une donnée visuelle ?

brainSans citer Confucius, le cerveau humain est beaucoup plus à l’aise avec l’interprétation de données visuelles. Après 2 millions d’années à évoluer sans mots, Homo Sapiens interprète plus rapidement les images (en 150 millisecondes) et les mémorise mieux.

C’est pour cela qu’il est plus efficace de montrer des courbes et des diagrammes qu’un tableau de données brutes. Mises en forme, les données prennent tout leur sens.

Aujourd’hui, la data visualisation a gagné une place essentielle dans les entreprises. La masse d’informations absolument gigantesque disponible, notamment grâce au développement des objets connectés, et les milliers de données collectées par les services marketing nécessitent de faire appel à la data visualisation. Pour exploiter les données et proposer une lecture juste, simple et précise, la data visualisation est un passage obligé qui permet aux marques de prendre les bonnes décisions.

 

Une image pertinente, instructive et lisible

Des graphiques, des infographies, des diagrammes, des cartographies… la data visualisation rend l’information visuelle. Pourquoi ? Tout simplement parce que le cerveau traite une image 60 000 fois plus vite qu’un texte et mémorise mieux une image que des mots. Mais aussi parce qu’un graphique ou une infographie permettent de présenter différents types de données et d’offrir ainsi une vision globale.

Autres atouts de taille : l’information ainsi mise en forme est très didactique. Inutile d’être un expert pour capter le message essentiel. De plus, l’information se partage facilement : quelques cartographies se lisent et se transmettent bien plus aisément que des dizaines de pages de tableaux Excel !

Pour accompagner le pilotage de la stratégie, la data visualisation devra, au préalable, sélectionner et agréger les bonnes données pour faire ressortir les informations pertinentes au regard des objectifs à atteindre. Contrairement à une idée reçue, la data visualisation ne se limite pas à de « jolis dessins », mais s’attache autant au fond qu’à la forme. Il s’agit de trier les données disponibles pour se focaliser sur les essentielles. C’est, avant tout, un travail de concision et de hiérarchisation. Cela signifie que l’exactitude des données aura été vérifiée et que l’agrégation des données aura été réalisée en toute connaissance des objectifs visés. C’est seulement en respectant ces conditions que la data visualisation devient un outil stratégique.

la data, à quoi ça sert ?

Les enjeux de la data visualisation

La dataviz met en lumière plusieurs enjeux dans les entreprises “data-driven”, à commencer par la levée des problèmes d’accessibilité liés à la disponibilité des données.

Des données plus disponibles

Conséquence directe de sa démocratisation, la data est dans l’entreprise plus exploitable par les différents services. Selon la finalité des données, la data visualisation met à disposition les ressources utiles aux divisions marketing, commerciale, RH,…

La data visualisation tend ainsi à résoudre les problèmes d’accès à la donnée en entreprise, abordés plus tôt sur Culture-Data dans le dossier A qui profite la data en entreprise. Alors que le Big Data est de plus en plus prometteur, tant pour un usage externe (prospection, relation clients,…) qu’interne (recrutement, management,…), son potentiel est bridé par une compréhension très limitée de la data par les équipes. La data visualisation doit permettre d’exclure les compétences (encore rares dans le domaine) dans l’équation de la lisibilité de l’information.

évolution de la population aux usa en datavizFaciliter la prise de décision

Les données sont une richesse convoitée par les entreprises car elles offrent une meilleure vision de l’environnement économique passé, présent et futur (au travers d’études prédictives). Quand elles sont facilement interprétables, elles simplifient la prise de décision.

Les data importantes sont mises en avant, ce qui limite le risque d’omission et d’erreur de lecture, et accélère les processus. Directement accessibles et priorisées, les données s’utilisent avec moins de délai.

Le storytelling : l’art de (se la) raconter (avec) la data

Raconter une histoire n’est pas un concept nouveau. C’est, entre autres, une stratégie de communication pour les marques qui souhaitent renforcer leur notoriété. Il tend à devenir aussi une manière d’organiser les données, pour une dataviz qui gagne en profondeur.

Le data storytelling utilise les données pour créer des scénarios censés amplifier l’aide à la décision. Il ne se contente pas de multiplier les graphiques et les courbes, il met en scène la data pour mieux solliciter une réaction de son destinataire. Le data storytelling insère l’émotion dans le processus décisionnel pour l’améliorer.

Le défi du temps réel

C’est l’un des enjeux phare de la dataviz de demain : la capacité de trier et organiser la data en temps réel. Le Big Data apporte en permanence toujours plus de données via des sources de collecte plus diversifiées que jamais. Les enrichir, les trier et les rendre exploitables sont des processus qui impliquent des facteurs humains et de temps.

L’automatisation et la capacité de travailler en “flux tendu” sont des objectifs qui concernent d’ailleurs toutes les étapes du traitement de la data. Le Groupe CARTÉGIE propose par exemple un enrichissement automatique des données récoltées par formulaire qui accélère la qualification lors de la collecte. Ce que la data visualisation doit aussi intégrer.

La visualisation en temps réel demande donc des moyens. Preuve que la dataviz, et la data dans son ensemble, sont au cœur de la transformation numérique des entreprises.

 

Chez L:EDigitalab, nous développons des outils personnalisés et didactiques : les indicateurs clés sont en effet présentés sous la forme de schémas, d’infographie, de graphiques… afin d’offrir des informations accessibles et rapidement utiles à l’action.

Vous ne voulez plus être noyés sous les données, vous voulez tirer le meilleur parti de vos informations et vous voulez pouvoir les partager avec des personnes de profils et services différents ? Contactez-nous !

dataviz, toujours plus créative

 

Pour en savoir plus :

 

Overdose de mots sur Internet : notre cerveau préfère les images – Rue89
Qu’est-ce que la data visualisation, ou dataviz ? – Toucan Toco
Data visualization : a wise investment in your big data future – SAS
JCDecaux développe une appli de data pour ses commerciaux – CBNews
Data storytelling : la prise de décision devient émotionnelle – Toucan Toco
Engineering intelligence through data visualization at Uber – Uber Engineering
Data visualisation, l’art de montrer la data – E-Marketing

Vous avez aimé ?