Aujourd’hui, on va vous raconter une histoire ! Celle du storytelling. Très en vogue ces derniers temps, le storytelling se place aujourd’hui comme l’un des leviers les plus efficaces pour construire et soigner sa réputation. Mais en quoi raconter des histoires pourrait-il aider à atteindre cet objectif ? Gros plan sur cette pratique, déjà largement plébiscitée par les grandes enseignes !

Le storytelling : kézako ?

Vous l’avez peut-être compris en lisant mon introduction : le storytelling est l’art de raconter des histoires. Attention, il ne s’agit pas de lire une berceuse à vos prospects. Le storytelling consiste simplement à faire passer vos messages clés au cours d’un récit qui captivera vos cibles. Ce récit peut être enjolivé, mais il ne doit pas être mensonger pour ne pas perdre la confiance que vous accordent vos prospects.

Storytelling
Le storytelling est le moyen le plus efficace pour fusionner le sens et les émotions.

Beaucoup d’entreprises utilisent le storytelling dans leur communication, que ce soit sous la forme de films, de bandes-dessinées, de jeux vidéos, ou tout simplement d’écrits… L’idée est de créer un univers autour de votre entreprise, puis d’ancrer votre communication dans cet univers en racontant des histoires qui s’y intègrent. Comme les contes de notre enfance, le storytelling contient un message, mais il est avant tout ludique. Sa vocation première est de faire rêver le consommateur, et donc de créer un lien émotionnel fort entre la marque et lui !

Pour illustrer notre propos, cet article détaille parfaitement la stratégie storytelling  de la marque Innocent. Cet autre article présente plutôt autres exemples  de storytelling, en marketing… comme en politique.

Pourquoi avoir recours au storytelling ?

Aujourd’hui, le storytelling est devenu fortement prisé, surtout Outre-Atlantique. Les marques américaines (Nike, Walt Disney, Apple…) utilisent le storytelling depuis longtemps et ont pu constater qu’il permet de fidéliser un client. Touché par l’histoire d’une entreprise, celui-ci lui sera en effet plus attaché à elle. Et c’est assez naturel ! Mais si l’on se penche davantage sur la signification littérale de cette expression, vous conviendrez que l’art de raconter une histoire est une pratique vieille comme le monde.

Dans un environnement où les consommateurs sont de moins en moins sensibles à la publicité, il est difficile de capter leur attention sur un produit ou un service. Pour eux, les campagnes marketing traditionnelles sont en effet devenues trop intrusives, voire agressives. La plupart d’entre eux ne prennent plus le temps de visionner un message publicitaire, de lire un e-mail marketing ou encore moins d’écouter un commercial leur faire une longue argumentation. Les consommateurs, en particulier les Millenials, privilégient l’authenticité.

keep it real

Pour susciter de nouveau leur intérêt, vous devez donc penser à adopter une autre approche. En optant pour le storytelling, vous humanisez votre discours pour transmettre plus facilement votre message à votre public cible. En effet, il est plus simple d’attirer l’attention de votre auditoire avec une belle histoire plutôt qu’un long déroulé de faits et d’arguments. En jouant la carte de l’émotion, vous le rendez plus réceptif  et remportez par la même occasion son adhésion à votre marque. C’est exactement le même ressort que ce que nous vous écrivons régulièrement sur l’expérience.

Bref, entre une marque qui tient un discours très impersonnel, et une autre qui joue la carte de la proximité, les prospects seront naturellement attirés par la seconde !

Réussir son “storytelling” : quelques trucs et astuces

La maîtrise du storytelling requiert plusieurs qualités. La première impose un savoir-faire dans l’art de la mise en scène. Il vous faut planter le décor, en précisant notamment le lieu et l’endroit, en présentant et en décrivant les personnages, et en mettant en avant le contexte. Le but est de créer des images dans l’esprit de votre auditoire, tout comme dans n’importe quelle œuvre narrative. Il est également indispensable que vous ayez une grande créativité. Il faut que votre histoire suscite l’émotion auprès de votre cible, qu’elle capte son intention et le convainc à adhérer votre marque.

Dans la pratique, le storytelling exige une parfaite connaissance de votre cible. Pour savoir à quel type d’histoire celle-ci pourrait être sensible, vous devez vous penchez sur ses spécificités. Dans le B2B, il s’agit de répondre à diverses questions : quel type de clientèle ciblez-vous (entreprises, employés, médias, etc.) ? Quelles sont les caractéristiques de votre public cible (secteur d’activité, nombre d’employés, chiffre d’affaires, etc.) ? Que recherche-t-il ? Où se situe-t-il ? Une fois que vous aurez réuni toutes les données sur votre cible, il vous sera plus facile de déterminer quel langage utiliser pour les atteindre. Notons toutefois que le storytelling se veut ludique et complice, donc évitez de vous montrer trop formel.

storytelling marketing

Par ailleurs, il est essentiel que l’histoire que vous racontez, qu’elle soit fictive ou réelle, soit en parfait accord avec votre identité. Cette sincérité sera perçue par le public, qui s’empressera alors de vous suivre pour connaître la suite de votre récit ou de se documenter davantage sur votre enseigne.

D’accord, mais quel rapport avec le marketing ?

Rappelons-le : l’objectif principal n’est pas de vendre un produit ou un service, c’est plutôt de faire en sorte que votre marque gagne l’attention ainsi que l’affection du public. Développer une stratégie d’inbound marketing vous permettra de convertir votre public mais surtout de faire de vos clients, les principaux ambassadeurs de votre marque. Mais comment fidéliser les visiteurs de votre site web ?

Vous pouvez par exemple demander l’adresse mail de vos visiteurs en échange d’un ebook gratuit ou d’une formation offerte : vous développerez ainsi votre mailing list et vous pourrez créer un lien unique avec votre public. Ajoutez des boutons call-to-action, créez des landing page passionnantes : tous ces éléments vont vous permettre d’attirer votre public dans un tunnel de vente captivant.

Enfin, pour suivre la réussite de votre stratégie, il est indispensable de définir des indicateurs précis. Par exemple, cela peut-être l’engagement sur vos réseaux sociaux, votre nombre d’abonnés à votre newsletter ou encore le taux de rebond de votre site.

Conclusion

Vous l’aurez compris, pour vous différencier sur le web et rendre votre marque inoubliable, vous devez intégrer votre stratégie de storytelling à votre stratégie globale. Le storytelling vous permettra de sublimer votre stratégie de content marketing et sera un levier puissant dans votre stratégie inbound marketing.

Besoin d’aide ? L:EDigitalab vous accompagne dans la définition de vos objectifs, le ciblage de vos prospects, le choix des meilleurs outils, la définition de votre identité et la mise en place de votre stratégie.

Contactez-nous : contact@ledigitalab.com

 

Vous avez aimé ?